Publications du GESQ

  Yves Vaillancourt (2012) Rio+20 vu à partir du Nord des Amériques
 
 

L’INTERNATIONALISATION DE L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE TRAJECTOIRE D’UNE DÉCENNIE ET PERSPECTIVES

Rapport du président soumis à l’assemblée générale du 8 septembre 2011


 

Textes issus de la Rencontre internationale Mouvements sociaux, développement local et coopération internationale à Saint-Louis et du Forum social mondial à Dakar, Sénégal en février 2011


 

Textes issus de la Conférence internationale Quel projet de société pour demain à Lévis en septembre 2010


 

Exposé de René Lachapelle lors d'un colloque sur l'économie sociale aux Açores. Social economy and territories: the Quebec model (anglais)


 

Consultez le compte-rendu de l'Université d'été 2010 du GESQ


 
Une économie au service de la société, plutôt qu’une société au service de l’économie, est-ce une utopie ? Depuis la crise globale suscitée par l’effondrement financier de 2008 aux États-Unis, la recherche de solutions non capitalistes foisonne et une nouvelle pensée socioéconomique émerge. Le décalage de plus en plus manifeste entre, d’un côté, les valeurs de l’économie dominante (le tout au marché) et de l’autre, les valeurs de la société (démocratie, justice économique et sociale, défense des écosystèmes) nous conduit à un tournant de l’histoire économique et sociale.
Ce livre, fruit d’une collaboration autonome de deux chercheurs, Louis Favreau et Ernesto Molina, avec le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM), se veut une contribution pour une meilleure connaissance des enjeux actuels du Québec et de la planète (inséparablement liés), une proposition sur les visées stratégiques de renouvellement de notre « modèle » de développement et une invitation à renouveler les formes de solidarité au Québec et au plan international à déployer entre les mouvements sociaux. Bref une réflexion sociale, scientifique et critique liée à l’avancement d’une mondialisation équitable.
   
 
La mondialisation politique, économique et culturelle des deux dernières décennies après la chute du Mur de Berlin et celle des Tours de New York font de l’époque actuelle une ériode de profondes mutations. Malgré la déroute des projets de grande envergure portés par le « socialisme » et même si la mondialisation néolibérale représente indiscutablement une tendance forte et durable, le rapport des forces en présence n’est pas pour autant à sens unique. La conjoncture internationale, incertaine et instable, a ouvert une brèche qui a favorisé le renouvellement des grandes organisations sociales (syndicales, coopératives, agricoles) et l’émergence d’un mouvement citoyen international, notamment à partir des Forums sociaux mondiaux. Cet ouvrage, fruit de la conférence internationale Initiatives des communautés et État social au Nord et au Sud, les défis de la prochaine décennie, cherche à dégager les principales lignes de force des mouvements engagés au plan international afin d’en arriver à une mondialisation équitable et solidaire.

Ce livre met à profit les échanges, communications et réflexions collectives qui ont entouré cette conférence et la longue expérience de recherche et d’engagement des trois auteurs dans ce domaine. Il intéressera tout autant les militants et les professionnels engagés dans ce type d’activités avec des pays du Sud que les étudiants en développement international, en organisation communautaire et plus généralement en sciences sociales.

   
 

LEMAY, Jean-Frédéric, Louis FAVREAU et Christophe MALDIDIER, Commerce équitable. Les défis de la solidarité dans les échanges internationaux, Presses de l'université du Québec, Collection Initiatives, 170 pages

Jean-Frédéric Lemay, Louis Favreau et Christophe Maldidier sont les co-auteurs de ce livre sur le commerce équitable : un anthropologue travaillant à Équiterre après avoir fait un posdoctorat à l’UQO, un sociologue et professeur à l’UQO et un agrosocio-économiste français travaillant dans ce secteur depuis longtemps. Voilà une combinaison intéressante pour aborder un tel sujet. Depuis les premières importations d’artisanat il y a plus de 50 ans jusqu’à aujourd’hui, le mouvement du commerce équitable s’est profondément transformé pour devenir plus complexe et institutionnalisé. Le commerce équitable est aujourd’hui en pleine croissance mais aussi en mutation, vit plusieurs transformations. Quels sont les principaux défis que doivent relever aujourd’hui cette initiative citoyenne de régulation de marché? Ce livre intéressera tout autant les militants et professionnels des ONG, des réseaux d’économie solidaire ou de développement local engagés avec des partenaires du Sud ainsi que les étudiants en développement international, en organisation communautaire et plus généralement en sciences sociales.

.

 

Articles dans la presse écrite

«Crise alimentaire - la souveraineté alimentaire est une réponse à la crise actuelle» (Réginald Harvey ) Dans Le Devoir, 30 octobre 2010

«Syndicats et coopératives - Les mouvements sociaux s'investissent davantage dans la solidarité» (Réginald Harvey), dans Le Devoir, 30 octobre 2010

«Des coopératives ouvrières aux banques, en passant par les associations de maraîchers : l’économie sociale, une réponse au capitalisme financier?» (Y. De Kerorguen) Dans Le Monde diplomatique de juillet 2009, p. 8 et 9.

La coopération internationale québécoise et canadienne : le défi de la réciprocité (R. Lachapelle, L. Fréchette, P. Cliche) Le Devoir, 24 septembre 2008 p. A7

Économie solidaire et coopération internationale
La planète et ses grandes transitions
(L. Favreau, G. Larose) Le Devoir, 24 septembre 2008, p. A7

L'État social au Nord et au Sud, (L. Favreau, S. Ndiaye, H. Ortiz) Le Devoir 25 septembre 2008. p. A7


Les cahiers du GESQ

Échos d’un séjour récent en Argentine, par Yves Vaillancourt, membre de l'équipe d'anination du GESQ

L’économie solidaire dans la perspective d’une mondialisation équitable et
démocratique
par Vincent Dagenais, responsable des relations internationales du GESQ

Déclaration de clôture du Forum Asiatique pour une économie solidaire «Asian Forum for Solidarity Economy»

L’économie populaire, sociale et solidaire en Équateur : un premier coup d’oeil par Yves Vaillancourt, membre de l'équipe d'animation du GESQ


Dakar 2005, un cahier sur les meilleures expériences tirées des
ateliers de cette troisième conférence internationale organisée par le RIPESS


le RIPESS en Amérique latine: La déclaration de la deuxième rencontre continentale du RIPESS à Cuba en février 2007

Le GESQ y était représenté par Gérald Larose et Louis Favreau


Une analyse de la conjoncture internationale dans la perspective Nord-Sud et Sud-Sud: une présentation en espagnol de Louis Favreau à la deuxième rencontre continentale latino-américaine de février 2007


Documents de référence

NDIAYE, S. (2009), Itinéraire et Innovations sociales en milieu associatif d’Afrique de l’Ouest : l’expérience du Sénégal. Publication conjointe de l’Alliance de recherche université-communauté / Innovation sociale et développement des communautés (ARUC-ISDC) et de la Chaire de recherche du Canada en développement des collectivités (CRDC) de l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Série Recherches, numéro 29, 21 pages.

Issu de la tournée du Québec de Sambou Ndiaye organisée conjointement par l'ARUC-ISDC et le GESQ à l'automne 2009.


FAVREAU, L. , L.FRÉCHETTE et R.LACHAPELLE (2008),
Coopération Nord-Sud et développement, le défi de la réciprocité, Presses de l’Université du Québec.

Cet ouvrage est le fruit d’une collaboration des auteurs avec le GESQ et l’AQOCI dans le cadre de leur travail de recherche à l’ARUC-ISDC. On peut le résumer de la façon suivante : à l’heure d’une mondialisation néolibérale qui exacerbe les inégalités entre le Nord et le Sud, la coopération internationale a pris un nouvel essor à la faveur de la montée d’un mouvement citoyen international. Il n’existait pas au Québec d’ouvrage d’ensemble sur cette «autre coopération» qui se distingue de celle des États. Cet ouvrage de synthèse aborde de front les questions les plus cruciales: quelles ont été ses conditions d’émergence? Quelles approches utilise-t-elle? Son soutien favorise-t-il vraiment le développement des communautés au Sud? Quelles sont les politiques publiques canadiennes en la matière? Et surtout quelle est la contribution effective des OCI, des mouvements sociaux, des entreprises collectives, des gouvernements locaux aux communautés du Sud? L’ouvrage ne se contente pas d’égrainer les réussites de cette «autre» coopération internationale. Il vient fournir les indispensables repères pour examiner les enjeux de la solidarité internationale aujourd’hui et les mettre en perspective. Il met à profit une vingtaine d’années de travaux des auteurs et une longue expérience d’engagement dans ce domaine. Ce livre intéressera tout autant les étudiants en développement international, en organisation communautaire et plus généralement en sciences sociales de même que tous les militants et professionnels engagés dans ce type d’activités avec des pays du Sud.

Issu de la Conférence internationale organisée conjointement par l'AQOCI, le GESQ, l'ARUC-ISDC et la CRDC en 2008


Favreau, Louis, A.S. Fall (2007), L’Afrique qui se refait, Presses de l'Université du Québec

L'« afro-pessimisme », préjujé répandu s'il en est! L'Afrique continent à la dérive? Que faut-il penser alors des initiatives socioéconomiques des communautés qui émergent un peu partout: regroupements villageois, mutuelles d'épargne et de crédit, gouvernements locaux investis dans le développement de leur quartiers, entreprises culturelles, associations nationales du secteur dit informel, coopération internationale de proximité...? Comment l'Afrique se refait-elle au Burkina Faso, au Congo-Brazzaville, en Guinée, au Mali, au Niger, au Sénégal et en Afrique du Sud?

Issu de la Conférence internationale organisée par le GESQ et la CRDC en 2003


 

Favreau, Louis, G. Larose, A. Salam Fall (2004), Altermondialisation, économe sociale et coopération internationale, Presses de l'Université du Québec

Les diverses pratiques novatrices d’altermondialisation, d’économie sociale et de coopération internationale mises en place par des acteurs d’organisations de coopération internationale et de mouvements sociaux nous invitent à penser que le phénomène de la mondialisation peut prendre de toutes autres formes que celles que nous connaissons actuellement. Plusieurs chercheurs, également engagés dans ces réseaux internationaux, soulèvent toutefois les problèmes qui se posent et mettent en perspective les débats de l’heure au sein de l’altermondialisation. Cet ouvrage relate les expériences et les savoirs qui se croisent, favorisant ainsi l’émergence d’un nouveau modèle de développement.

Issu de la Conférence internationale organisée par le GESQ et la CRDC en 2003


 

Favreau, Louis, G. Larose, A. Salam Fall (2004), Le Sud... et le Nord dans la mondialisation. Quelles alternatives ?, Presses de l'Université du Québec

Au Sud comme au Nord, des alternatives à la mondialisation néolibérale émergent. Sous cette poussée, la démocratie et le développement, tant dans leurs théories que dans leurs stratégies, se renouvellent. Certes, cette situation suscite plusieurs interrogations. Quelle analyse peut-on faire de la conjoncture internationale ? Comment se pose le développement aujourd’hui ? Quelle est la portée réelle des pratiques économiques alternatives issues des communautés locales, mais aussi des gouvernements locaux et même de certains États ? En réponse à ces questions, les auteurs scrutent ces expériences inédites dans plus d’une dizaine de pays du Sud (Brésil, Mali, Haïti...) et du Nord (Canada, France), mettant en lumière non seulement leurs potentiels, mais aussi leurs limites. Par delà leur réflexion, ils nous éclairent sur les nouveaux enjeux et les plus récentes stratégies de développement de ce début de XXIe siècle.

Issu de la Conférence internationale organisée par le GESQ et la CRDC en 2003