Le Fonds Solidarité Sud soutient des projets au Sénégal, au Honduras, en Haïti et au Pérou

 
Le Fonds Solidarité Sud soutient directement des communautés au Sud : le premier geste que nous avons posé en 2013 a été de soutenir une coopérative de jeunes et de femmes dans une communauté forestière du Honduras avec notre partenaire SOCODEVI. Le second, en 2014, a été d’appuyer une organisation paysanne sénégalaise avec UPA-DI. En 2015 nous avons soutenu deux projets : un en Haïti et l’autre au Pérou. En 2016 nous soutenons deux nouveaux groupements paysans en Haïti dans la même région. Pour plus d’informations voir la rubrique des projets internationaux. Les campagnes du Fonds Solidarité Sud sont réalisées grâce à la participation financière de quelques organisations dont la Caisse d’économie solidaire Desjardins. Le Fonds est membre de cette coopérative financière en tant qu’association de solidarité internationale.


 

Notre campagne annuelle 2016 : objectif $15 000

Contribuez à la campagne annuelle 2016

Nous soutenons pour une 2e année des groupements paysans à Labrousse (Haïti). À leur demande, ce sera pour encourager cette fois-ci le développement du système de prêts rotatifs de deux nouveaux groupements paysans qui participent cette année à la formation Les Savoirs des gens de la terre (LSGT), formation qui stimule les projets de développement de leurs fermes familiales. De cette formation découle des prêts pour l’amélioration du rendement agricole des petits producteurs membres de la FOPADES. Les deux groupements vont par la suite joindre la fédération des huit groupements paysans déjà membres.

Cette manière de faire sort ces familles de la seule économie de subsistance et en bout de ligne aide les enfants à sortir des champs pour aller à l’école et les jeunes à demeurer dans leur communauté et à apprendre un métier (agroforesterie, mécanique automobile...) parce qu’ils savent qu’ils peuvent vivre de la production agricole familiale.

Une agriculture familiale fortifiée en Haïti répond à quatre urgences : a) l’urgence de générer suffisamment de revenus des exploitations familiales ; b) l’urgence de l’emploi pour des jeunes qui arrivent chaque année sur le marché du travail ; c) l’urgence pour les familles d’envoyer leurs enfants à l’école ; d) l’urgence des familles d’avoir l’accès à des soins de santé de base.

À Labrousse, l’organisation de l’agriculture, avec le soutien de l’UPA DI et du Fonds Solidarité Sud, s’inscrit dans un développement communautaire intégré bâti autour de quatre axes : l’agriculture, l’éducation, la santé, les ressources naturelles.

 

Voir l’article du Devoir : http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/378372/labrousse-un-exemple-de-developpement-signe-fodes-5

 


Un fonds dédié à l’«empowerment» économique et social des communautés des pays du Sud.

Grâce à vos contributions, les intérêts générés par le Fonds appuient des projets de partenaires dans les pays du Sud. À l’initiative de personnes engagées depuis longtemps dans la coopération internationale, en provenance de différentes régions du Québec et de différents réseaux, ce fonds est un outil financier, un fonds dit de dotation qui est en même temps une association de solidarité internationale depuis 2010. Le Fonds Solidarité Sud est aussi depuis 2012 un organisme dit «de bienfaisance», ce qui permet de produire des reçus pour fin d’impôt lorsque vous faites un don.

Gérald Larose Louis Favreau Lucie Fréchette Robert Favreau Fabien Leboeuf
Laure Waridel André Beaudoin Sylvie Brassard Louis Pilote Hélène Simard
René Lachapelle Yao Assogba Pauline Marois Yves Vaillancourt Ernesto Molina
Gregory Baum Françine Néméh Jacques B. Gélinas Michel Blondin Martine Morissette
Jean Ménard Gaston Michaud Michel Beaudin Denise Gagnon René Doré
Reynald Bourque Louis Fournier Nathalie McSween Paul Cliche Marie-Joëlle Brassard

 

Fonds de dotation Solidarité Sud