Références

Publications sur l'ALEG

RSC: Article dans une revue sans comité de lecture

Vincent, F., Gagnon-Bischoff, S. (2017) L’articulation lecture-écriture-grammaire : à quoi sert-elle et comment l’utiliser en classe ? Réseau d’information pour la réussite éducative, Centre de transfert pour la réussite éducative. Repéré à http://rire.ctreq.qc.ca/2017/01/articulation-grammaire/. (Axe 3)

RRA : Rapport de recherche ou avis produit pour le gouvernement

Vincent, F., Emery-Bruneau, J., Dezutter, O., Lefrançois, P., Larose, F. (2016). L’enseignement de la grammaire au service du développement de compétences en lecture et en écriture : une synthèse des connaissances. Rapport de la recherche FRQSC 2015-LC-188047, action concertée, programme de recherche sur la lecture et l’écriture. Gatineau : Université du Québec en Outaouais.

Activités de transfert social, Communications non arbitrées (CNA)

Vincent, F. (2016) L’enseignement de la grammaire au service du développement de compétences en lecture et en écriture : une synthèse des connaissances. MELS et FRQSC, rencontre de transfert, 16 décembre, Québec, Québec.

Vincent, F. (2016) L’enseignement de la grammaire au service du développement de compétences en lecture et en écriture : une synthèse des connaissances. MELS et FRQSC, rencontre de suivi, 11 mars, Québec, Québec.

Conférence avec arbitrage (COF)

Vincent, F. et Larose, F. (2017). Évaluation comparative de la méta-synthèse et de la statistique textuelle dans le contexte de l’articulation de l’enseignement de la grammaire et de l’écriture. 29ème colloque international 2017 de l’ADMEE-Europe. 27 janvier, Dijon, France. (Axe 3) DOI: 10.13140/RG.2.2.26688.12805 · 

Larose, F., Vincent, F., Grenon, V. et Béland, S. (2017) Évaluer l’inévaluable : traçabilité des dynamiques générées lors de la mise en œuvre de Situations d’Apprentissage et d’Évaluation (SAE) en perspectives collaboratives. 29ème colloque international 2017 de l’ADMEE-Europe. 27 janvier, Dijon, France. (Axe 3) DOI: 10.13140/RG.2.2.32207.07843

Vincent, F., Marcotte, S., Lefrançois, P., Dezutter, O. (2016) Synthèse des connaissances sur l’articulation entre grammaire, lecture et écriture : principaux constats et incidence sur la formation universitaire, Colloque de l’association internationale de la recherche en didactique du français, 25 aout, Montréal, Québec. (Axe 3)

Vincent, F. (2016). Articulation entre la grammaire, l’écriture et la lecture : résultats d’une recension d’écrits, Congrès international de la Fédération internationale des professeurs de français, 15 juillet, Liège, Belgique. (Axe 3)

Vincent, F. (2015). Interrelation grammaire-écriture pour le développement de la compétence scripturale: le cas du complément du nom pour la séquence descriptive. Symposium international sur la littératie à l’école. 24 août, Orford, Québec.

Bibliographie de la recension des écrits

Alegria, J. and Mousty, P. (1996). The development of spelling procedures in Frenchspeaking, normal and reading-disabled children : Effects of frequency and lexicality. Journal of Experimental Child Psychology, 63(2), 312-338.

Allal, L., Rouiller, Y., Saada-Robert, M. et Wegmuller, E. (1999). Gestion des connaissances orthographiques en situation de production textuelle. Revue française de pédagogie, 126, 53-69.

Anctil, D. (2010). L’erreur lexicale au secondaire : Analyse d’erreurs lexicales d’élèves de 3 e secondaire et description du rapport a l’erreur lexicale d’enseignants de français. (Thèse de doctorat). Université de Montréal, Montréal, Qc.

Anctil, D. (2012). Portrait des erreurs lexicales d’élèves de 3e secondaire en production écrite et propositions de pistes didactiques. Pratiques, 155-156, 7-30.

Angoujard, A. (1996). Maitrise des formes verbales : problème d’apprentissage, stratégies d’enseignement du CE1 au CM2. Repères, 14, 183-200.

Balsiger, C., Bétrix Kohler, D. et Panchout-Dubois, M. (2014). Réfléchir à la langue de l’école en observant les langues du monde. Un pluriel vraiment pluriel : l’observation du pluriel dans une approche plurilingue. Repères, 49, 193-207.

Benevento, C. and Storch, N. (2011). Investigating writing development in secondary school learners of French. Assessing Writing, 16, 97-110.

Bilodeau, S. (2005). Le décloisonnement des activités dans la classe de français : analyse d’écrits didactiques (mémoire de maitrise). (Mémoire de maitrise), Université Laval, Québec, Canada.

Blain, S. et Lafontaine, L. (2010). Mettre les pairs à contribution lors du processus d’écriture : une analyse de l’impact du groupe de révision rédactionnelle chez les élèves québécois et néo-brunswickois. Revue des sciences de l’éducation, 36(2), 469-491.

Boivin, M.-C. (2008). L’observation du travail grammatical des élèves en classe et le recours systématique à la phrase de base. Lettre de l’Association internationale pour la recherche en didactique du français (AIRDF), 43, 10-13.

Boivin, M.-C. (2009). Manipulations syntaxiques et jugements de grammaticalité dans le travail en classe d’élèves du secondaire. Dans J. Dolz et C. Simard (Édit.), Recherches en didactique du français : Vol. 1. Pratiques d’enseignement grammatical : Points de vue de l’enseignant et de l’élève (pp. 179-208). Québec : Presses de l’Université Laval.

Boivin, M.-C. (2014). Quand les élèves « font de la grammaire » en classe : analyse d’interventions métalinguistiques d’élèves du secondaire. Repères, 49, 131-145.

Boivin, M.-C. et Pinsonneault, R. (2012). L’orthographe des homophones : une approche syntaxique. Lettre de l’Association internationale pour la recherche en didactique du français (AIRDF), 52, 36-40.

Boutin, J.-F. (2005). Enseigner la syntaxe française au moyen de la bande dessinée : une recherche développement en formation initiale des maîtres. Nouveaux cahiers de la recherche en éducation, 8(1), 111-130.

Branca-Rossof, S. et Gomila, C. (2004). La dimension métalinguistique dans les activités scolaires d’apprentissage de la lecture. Langages, 2(154), 113-126.

Brassard, G. (2011). Évaluation d’une démarche en orthographe grammaticale basée sur l’identification des classes de mots à l’intérieur des approches intégrée et spécifique au 2e cycle du primaire (Mémoire de maitrise), Université de Montréal, Montréal, Qc.

Brigaudiot, M. (1998). Pour une construction progressive des compétences en langage écrit. Repères, 18, 7-27.

Calame-Gipet, F. (2009). Le critère sémantique dans l’identification d’une catégorie grammaticale : problématique autour du nom commun. Repères, 39, 207-224.

Campeau, P. (2002). L’emploi des temps dans les récits écrits d’écoliers. Le français aujourd’hui, 139, 69-76.

Canelas-Trevisi, S. et Blain, D. (2008). La grammaire scolaire au service de l’enseignement-apprentissage du texte argumentatif? Analyse critique de quelques pratiques en classe du secondaire. Dans J. Dolz et C. Simard (Édit.), Recherches en didactique du français : Vol. 1. Pratiques d’enseignement grammatical : Points de vue de l’enseignant et de l’élève (pp. 155-176). Québec : Presses de l’Université Laval.

Casalis, S., Leuwers, C. et Hilton, H. (2012). Syntactic comprehension in reading and listening: A study with French children with dyslexia. Journal of learning disabilities, 10(5), 1-10.

Chajia, F. (1995). Articulation of French programs between secondary and postsecondary institutions: Language and culture performance achieved by high school students enrolled in French II and college students enrolled in second semester of French. (Thèse de doctorat), Louisiana State University and Agricultural and Mechanical College, États-Unis.

Chanfrault-Duchet, M.-F. (2001). La phrase au lycée : enjeux didactiques. Le français aujourd’hui, 135, 52-63.

Chartier, M., Dumaine, J. et Sabourin, E. (2011). Vivre en français pendant la petite enfance et apprendre à l’école française, y a-t-il un lien ? Cahiers franco-canadiens de l’Ouest, 23(1-2), 3-61.

Clauzard, P. (2014). Les glissements conceptuels : un observable de secondarisation en classe élémentaire de grammaire. Éducation et didactique, 8(3), 23-41.

Cogis, D., Elalouf, M.-L. et Brinker, V. (2009). La notion de « groupe » dans la phrase : une mise à l’épreuve en formation. Repères, 39, 57-81.

Cormier, P., Desrochers, A. et Sénéchal, M. (2006). Validation et consistance interne d’une batterie de tests pour l’évaluation multidimensionnelle de la lecture en français. Revue des sciences de l’éducation, 32(1), 205-225.

Courally, S. (2007). L’acculturation à l’écrit dans les pratiques et les instruments des maîtres en situation d’enseignement du français, langue de scolarisation. Revue des sciences de l’éducation, 33(2), 415-423.

Cousin, M.-P., Bryant, P. and Fayol, M. (2007). When memorized instances compete with rules : The case of number-noun agreement in written French. Journal of Child Language, 34, 425-437.

Crinon, J., Legros, D. et Marin, B. (2002-2003). Écrire et réécrire au cycle 3 : l’effet des mots-clés sur la réécriture avec et sans assistance informatique. Repères, 26-27, 187- 215.

David, J. (2001). Écriture et réécriture extrascolaires : aspects linguistiques et cognitifs. Repères, 23, 33-53.

David, J. et Dappe, L. (2013). Comment les élèves de début de primaire approchent-ils la morphographie du français? Repères, 47, 109-130.

Day, E. M. and Shapson, M. (2001). Integrating formal and functional approaches to language teaching in French immersion : An experimental study. Language teaching in french immersion, 51(1), 47-80.

De Gaulmyn, M.-M., Gonnand, S. et Luis, M.-H. (1996). « S’il te plaît, écris-moi l’histoire du petit chaperon rouge… » Construction de la norme orthographique et grammaticale du CP au CE2. Repères, 14, 121-141.

De Grandpré, M. et Lafontaine, L. (2015). Perceptions d’élèves de la troisième secondaire au sujet de l’enseignement traditionnel et de la résolution de problème en grammaire sur le transfert des apprentissages en écriture. Lettrure, 3, 98-114.

Diarra, L. (2013). Comparabilité entre modalités d’évaluation TIC et papier-crayon : cas de productions écrites en français en cinquième secondaire au Québec. (Thèse de doctorat), Université de Montréal, Montréal, Qc.

Dolz, J. et Schneuwly, B. (2009). Ces maudites relatives! Les objets grammaticaux dans les pratiques scolaires des enseignants du secondaire. Dans J. Dolz et C. Simard (Édit.), Recherches en didactique du français : Vol. 1. Pratiques d’enseignement grammatical : Points de vue de l’enseignant et de l’élève (pp. 125-153). Québec : Presses de l’Université Laval.

Duchesne, N. (2011). La correction de l’orthographe grammaticale inspirée de l’approche donneur→receveur dans les exercices ponctuels et les productions écrites en 2e secondaire (Mémoire de maitrise), Université du Québec à Montréal, Montréal, Qc.

Dufays, J.-L. et Kervyn, B. (2003). Le rôle des stéréotypes dans l’écriture fictionnelle au Collège. Enjeux, 57, 53-64.

Erlam, R. (2003). The effects of deductive and inductive instruction on the acquisition of direct object pronouns in french as a second language. The modern language journal, 87(2), 242-260.

Falardeau, É., Pelletier, C. et Pelletier, D. (2014). La méthode de la pensée à voix haute pour analyser les difficultés en lecture des élèves de 14 à 17 ans. Éducation et didactique, 8(3), 43-54

Falardeau, É., Pelletier, C., Pelletier, D. et Gagné, J.-C. (2014). Portrait des capacités métacognitives d’élèves québécois du secondaire dans la lecture de récits. Language and Literacy, 16(2), 69-89.

Falardeau, É., Simard, D., Sauvaire, M. et Gagné, J.-C. (2014). L’activité réflexive d’élèves du secondaire analysée sous l’angle de ses manifestations langagières à l’oral. Revue suisse des sciences de l’éducation, 36(2), 333-350.

Fayol, H., Hupet, M. and Largy, P. (1999). The acquisition of subject-verb agreement in written French : From novices to experts’ errors. Reading and Writing: An Interdisciplinary Journal, 11, 153-174.

Fayol, M., Carré, M. et Simon-Thibult, L. (2014). Enseigner la ponctuation : comment et avec quels effets? Le français aujourd’hui, 4(187), 31-40.

Fisher, C. et Nadeau, M. (2012). La phrase dictée du jour et la « grammaire nouvelle » pour des progrès en orthographe grammaticale. La lettre de L’AIRDF, 52, 31-35.

Fisher, C. et Nadeau, M. (2014). Usage du métalangage et des manipulations syntaxiques au cours de dictées innovantes dans des classes du primaire. Repères, 49, 169-191.

Gagné, A. et Crago, M. (2012). Étude corrélationnelle de la production narrative chez des enfants du primaire pour mieux intervenir au préscolaire. Revue des sciences de l’éducation, 38(3), 509-532.

Gagnon, R. et Ziarko, H. (2009). Apprendre à écrire un texte documentaire de comparaison en 2e année du primaire : étude comparée d’interventions didactiques contrastées. Revue des sciences de l’éducation, 35(3), 127-148.

Gauvin, I. (2005). Conceptions d’élèves au terme de leur scolarité obligatoire sur l’accord des participes passés. Enjeux, 63, 79-97.

Gauvin, I. (2011). Interactions didactiques en classe de français : enseignement/apprentissage de l’accord du verbe en première secondaire. (Thèse de doctorat), Université de Montréal, Montréal, Qc.

Gauvin, I. and Boivin, M.-C. (2012). Transposition didactique interne et aspects clés de l’apprentissage de l’accord du verbe. Revue canadienne de linguistique appliquée, 15(1), 146-166.

Gauvin, I. et Boivin, M.-C. (2013). Identifier le verbe : élaboration des connaissances par les élèves en classe. Revue des sciences de l’éducation, 39(3), 547-569.

Geoffre, T. (2013). Étude du contrôle orthographique d’élèves de CM2 : Situations de planification collaboratives. Le français aujourd’hui, 181, 47-57.

Geoffre, T. (2014). Profils d’acquisition de la morphographie au cycle 3. Vers une caractérisation des parcours des élèves? Repères, 49, 147-168.

Gola-Asmussen, C. et Bastien-Toniazzo, M. (2003). Les stratégies de traitement des phrases relatives chez le lecteur débutant. Enfance, 55, 159-173.

Gomila, C. (2009). Premières interventions grammaticales pratiquées lors de l’enseignement de la lecture au Cours préparatoire (CP). Dans J. Dolz et C. Simard (Édit.), Recherches en didactique du français : Vol. 1. Pratiques d’enseignement grammatical : Points de vue de l’enseignant et de l’élève (pp. 75-98). Québec : Presses de l’Université Laval.

Grégoire, P. (2012). L’impact de l’utilisation du traitement de texte sur la qualité d’écriture d’élèves québécois du secondaire. (Thèse de doctorat), Université de Montréal, Montréal, Qc.

Grégoire, P. et Karsenti, T. (2013). Le traitement de texte et la qualité de l’écriture d’élèves québécois du secondaire. Éducation et Formation, 298, 9-28.

Grossmann, F. et Boch, F. (2003). Production de texte et apprentissage lexical : l’exemple du lexique de l’émotion et des sentiments. . Repères, 28, 117-135.

Groupe Description international des enseignements et des performances en matière d’écrits (DIEPE). (1995). Savoir écrire au secondaire : étude comparative auprès de quatre populations francophones d’Europe et d’Amérique. Bruxelles : De Boeck Université

Haas, G. (1999). Les ateliers de négociation graphique : un cadre de développement des compétences métalinguistiques pour des élèves de cycle 3. Repères, 20, 127-142.

Haas, G. et Lorrot, D. (1999). De la grammaire à la linguistique par ne pratique réflexive de l’orthographe. Repères, 14, 161-181.

Halté, J.-F. (1999). Les enjeux cognitifs des interactions. Pratiques, 103-104, 71-88.

Jarno-El Hilali, G. (2014). Un dispositif d’enseignement de la ponctuation pour apprendre à mieux écrire. Le français aujourd’hui, 4(187), 101-113.

Jean, G. (2003). Grammar practice in interactive/experiential core French classes at the secondary level : Exploring form-meaning connections. (Thèse de doctorat ), University of Toronto, Toronto, Ontario.

Labrie, M.-A. (2012). Portrait de la competence a enseigner la grammaire nouvelle Le cas des futurs enseignants du prescolaire et du primaire. (Mémoire de maitrise), Université du Québec à Rimouski, Rimouski, Qc.

Largy, P., Cousin, M.-C. et Fayol, M. (2004). Acquérir le pluriel des noms. Lidil, 30, 39- 54.

Largy, P., Dedeyan, A. and Hupet, M. (2004). Orthographic revision : A developmental study of how revisers check verbal agreements in written texts. British Journal of Educational Psychology, 74(4), 533-550.

Largy, P. et Dedeyan, A. (2002). Automatisme en détection d’erreurs d’accord sujet-verbe : Étude chez l’enfant et l’adulte. L’année psychologique, 102(2), 201-234.

Laroui, R., Morel, M. et Leblanc, S. (2014). Des pratiques pédagogiques de l’enseignement du lire/écrire, déclarées par des enseignantes du primaire. Phronesis, 3(1-2), 111-120.

Lavoie, N., Marin, J. et Levesque, J.-Y. (2013). Écrire à deux : impact du mode de regroupement des élèves et de l’étayage de l’enseignant sur les interactions et les productions écrites. Dans J.-P. Gaté et J.-Y. Levesque (dir.), Le cas du lire-écrire : Regards croisés franco-québécois (pp. 51-73). Le Coudray-Macouard: Feuillage Éditions.

Lefrançois, P. (2009). Évolution de la conception du pluriel des noms, des adjectifs et des verbes chez les élèves du primaire. Repères, 39, 187-205.

Lima, L. et Bianco, M. (1999). Le problème des références dans la compréhension des textes à l’école primaire : le cas de « il » et de « lui ». Revue française de pédagogie, 126, 83-95.

Lombard, V. (2012). L’évolution de l’évaluation de la composante linguistique de la compétence à écrire par le ministère de l’Éducation : une étude longitudinale sur les épreuves uniques de 5e secondaire. (Mémoire de maitrise), Université de Montréal, Montréal, Qc.

Lonez, A. et Meurice, F. (2007). La dictée négociée, un outil de réflexion sur la langue. Enjeux, 68, 73-94.

Lord, M.-A. (2012). L’enseignement grammatical au secondaire québécois : pratiques et représentations d’enseignant de français (Thèse de doctorat), Université Laval, Québec, Canada.

Lowe, A. S. (1995). The effect of the incorporation of music learning into the second language classroom on the mutual reinforcement of music and language. (Thèse de doctorat), Université de l’Illinois, États-Unis.

Lowe, A. S. (1998a). L’enseignement de la musique et de la langue seconde : pistes d’intégration et conséquences sur les apprentissages. La revue canadienne des langues vivantes, 54(2), 223-238.

Lowe, A. S. (1998b). L’intégration de la musique et du français au programme d’immersion française : avantages pour l’apprentissage de ces deux matières. Revue des sciences de l’éducation, 24(3), 621-646.

Mangenot, F. (2000). L’ordinateur, instrument de manipulation(s) linguistique(s). Repères, 22, 177-192.

Marin, J. (2010). Écriture en dyades chez les scripteurs débutants : L’influence du type de pairage sur la qualité de productions écrites. Revue canadienne des jeunes chercheurs en éducation (RCJCÉ), 3(1), 1-9.

Marmy Cusin, V. (2014). Apprendre à écrire et construire des savoirs explicites sur la langue et la communication par l’étude dun genre textuel : desciption de pratiques d’enseignants au niveau primaire. Pratiques, 161-162, 2-16.

Marsden, E. (2005). Input-Based Grammar Pedagogy : A Comparison of Two Possibilities. Language Learning Journal, 31(1), 9-20.

Marsden, E. (2006). Exploring input processing in the classroom : An experimental comparison of processing instruction and enriched input. Language Learning Journal, 56(3), 507-566.

Masseron, C. (2005). Indicateurs langagiers et stratégies scripturales -Du discours à la langue. Pratiques, 125-126, 205-249.

Masseron, C. (2014). Contradictions et nécessités de l’enseignement de la grammaire: la difficulté empirique des énoncés complexes en production, entre morphosyntaxe, lexique et pragmatique. Repères, 50, 217-239.

Moore, D. et Sabatier, C. (2010). Pratiques de littératie à l’école. Pour une approche ethnographique de la classe en deuxième année d’immersion en Colombie-Britannique. The Canadian Modern Language Review/La Revue canadienne des langues vivantes, 66(5), 639-375.

Morin, M.-F. et Nootens, P. (2013). Étude des procédures verbalisées en lecture et en écriture chez les forts et les faibles orthographieurs au début du primaire.Repères, 47, 83-107.

Mueller, K. (2015). Rethinking Pedagogical Options for Teaching Explicit Grammar in French Immersion (Thèse de doctorat), University of Calgary, Calgary, Alberta.

Nadeau, M. et Fisher, C. (2009). Faut-il des connaissances explicites en grammaire pour réussir les accords en français écrit? Dans J. Dolz et C. Simard (Édit.),Recherches en didactique du français : Vol. 1. Pratiques d’enseignement grammatical : Points de vue de l’enseignant et de l’élève (pp. 209-231). Québec: Presses de l’Université Laval.

Negro, I., Bonnotte, I. and Lété, B. (2014). Statistical learning of past participle inflections in French.Reading and Writing: An Interdisciplinary Journal, 27 (7), 1255-1280.

Negro, I. et Chanquoy, L. (2000). Étude des erreurs d’accord sujet-verbe au présent et à l’imparfait. Analyse comparative entre des collégiens et des adultes. L’année psychologique, 100(2), 209-240.

Pacton, S. et Fayol, M. (1998). La transcription de graphonèmes complexes en français. L’exemple de /O/. Repères, 18, 163-171.

Paolacci, V. et Garcia-Debanc, C. (2009). L’enseignement de la grammaire à l’école élémentaire par les enseignants débutants. Que nous apprend l’analyse des pratiques effectives des professeurs des écoles à l’entrée dans le métier? Repères, 39, 83-101.

 

Ric, M.-P., Sanz-Lecina, E. et Garcia-Debanc, C. (2014). Les effets d’un module de formation à la comparaison des langues sur l’enseignement de la grammaire par des enseignants débutants. Repères, 49, 409-438.

 

Romain, C. (2007). L’emploi des temps et des organisateurs textuels dans des textes narratifs d’élèves de 9 à 14 ans issus de milieux socioculturels contrastés.Revue des sciences de l’éducation, 33 (1), 209-235.

Rondelli, F. (2013). La phrase, segment textuel « de base » ? Le français aujourd’hui, 2 (181), 71-81.

Ronveaux, C. et Schneuwly, B. (2007). Approches de l’objet enseigné. Quelques prolégomènes à une recherche didactique et illustration par de premiers résultats. Éducation et didactique, 1(1), 55-72.

Sève, P. et Ambroise, C. (2009). Images, ciseaux, tirettes…Un exemple de bricolage didactique au CE1 autour des relations nom/verbe. Repères, 39, 103-123.

Tipurita, M.-E. et Jean, G. (2014). Enseignement explicite du genre des noms en français : Expérimentation au primaire en classe d’immersion. La revue canadienne des langues vivantes, 70 (3), 279-302.

Valiquette, M. (2005). Les effets de l’enseignement stratégique sur la performance en orthographe grammaticale lors d’activités de production écrite (Mémoire de maitrise), Université du Québec à Montréal, Montréal, Qc.

Van Reybroeck, M. (2012). L’identification du sujet lors de la production écrite de l’accord grammatical. Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l’Enfant, 116, 60-65.33

Vanhulle, S. (2005a). Écriture réflexive et subjectivation de savoirs chez les futurs enseignants. Nouveaux cachier de la recherche en éducation, 8(1), 41-63.

Vanhulle, S. (2005b). Favoriser l’émergence du «je» professionnel en formation initiale: une étude de cas. Revue des sciences de l’éducation, 31 (1), 157-176.

Vénérin-Guénez, C. (2014). À la recherche de styles de scription. Le français aujourd’hui, 4 (187), 67-77.

 

Vigneau, F., Diguer, L., Loranger, M. et Arsenault, R. (1997). La révision de texte : une comparaison entre réviseurs débutants et expérimentés. Revue des sciences de l’éducation, 23 (2), 271-288.

 

Vincent, F. et Lefrançois, P. (2013). L’opposition inductif/déductif en enseignement de l’écriture: un débat à nuancer. Revue des sciences de l’éducation, 39 (3), 471-490

Vincent, F. (2014) Étude comparative d’efficience d’approches pédagogiques inductive et déductive pour l’enseignement de la grammaire en 1re secodnaire: le cas du complément du nom. (Thèse de doctorat non publiée). Université de Sherbrooke, Sherbrooke.

Vincent, F. et Lefrançois, P. (2016). Chercher à améliorer la compétence scripturale par l’enseignement du complément du nom. Language & Literacy, 18 (1), 148-170.

Ce site a été conçu  grâce à l’apport du Fonds de Recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).
logos-melange