Interrelation ou articulation ?

Il existe une interrelation entre la grammaire et les compétences. Celle-ci se définit ici comme la relation réciproque entre les savoirs, savoir-faire et attitudes relatifs au domaine de la grammaire et à celui des compétences à lire et à écrire.

Par exemple, si la notion de sujet est essentielle à la compréhension de la logique de la grammaire de la phrase (c’est un des groupes constituants obligatoires). Être compétent en grammaire nécessite la maitrise du sujet et de ses caractéristiques.

Cette notion est aussi utile au scripteur : connaitre la notion de sujet, c’est la première étape avant de pouvoir le repérer dans son propre texte et en maitriser les caractéristiques (donneur d’accord au verbe, possibilité d’être pronominalisé, etc.)

Mais la compétence d’un élève dans un domaine n’est pas garante de sa compétence dans un autre. C’est pourquoi le transfert doit être soutenu par l’enseignant.

L’articulation c’est la planification et le pilotage de dispositifs de formation (activités, séquences, etc.) qui visent spécifiquement le transfert des savoirs, savoir-faire et attitudes d’un domaine à l’autre.

paper-1100254_640

Pour plus d’information, consultez aussi :

Source de l’image : pixabay.com